ENGAGEMENT  
Droit pour nos Clients de
re-suivre gratuitement la formation
Tout savoir sur Alim' Confiance
UNIQUE EN FRANCE DEPUIS 2012 Votre espace adhérent pour disposer de :
  1. Vos supports de formation actualisés en permanence
  2. Votre PMS (Plan de maitrise sanitaire)
  3. Vos dossiers
  4. Votre revue mensuelle pour assurer :
  5. Vos veilles sanitaires, réglementaires et technologiques
  6. Vos gestions de retraits et rappels de lots alimentaires
Formation en nutrition santé

Diététique ou nutrition ?

Etymologiquement, la Diététique [ du grec Diaita : Art de vivre ] est un art : Celui de bien vivre ... donc de bien manger, pour conserver la santé et assurer son équilibre. D'ailleurs, une des illustrations prédominantes du terme « diététique » est le célèbre adage du philosophe et médecin grec Hippocrate :

« Que ton aliment soit ta seule médecine »

Depuis, les études épidémiologiques et la science contemporaine ont montré qu'effectivement
la santé dépend (entre autre) de notre alimentation et plus généralement de notre hygiène de vie

Le terme « santé » qui est défini par l'O.M.S ( Organisation Mondiale de la Santé ) comme étant un état complet de bien-être physique, mental et social ne consistant pas seulement à l'absence de maladie ou d'infirmité.

Alors que la nutrition [ du latin nutrire : nourrir ] est définie par l'OMS comme l'apport alimentaire répondant aux besoins de l'organisme.

Autrement dit, la diététique renvoie plutôt à la notion d'aliments et la nutrition à la transformation de ces derniers en nutriments en vue de leur utilisation.

Et diététicien ou nutritionniste ?

Selon l'article L4371-2, modifié par ordonnance n°2009-1585 du 17 décembre 2009 - art. 22, seules peuvent exercer la profession de diététicien, les personnes titulaires du diplôme d'état mentionné à l'article L. 4371-3 ou titulaires de l'autorisation prévue à l'article L. 4371-4 ou mentionnée à l'article L. 4371-7. L'intéressé porte le titre professionnel de diététicien, accompagné ou non d'un qualificatif.

Une proposition de loi portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires précise par son art.11 bis (Art. L. 3232-5 du code de la santé publique) les conditions d'utilisation du titre de nutritionniste :

Objet : Cet article, inséré par l'assemblée nationale, tend à soumettre l'usage du titre de nutritionniste à l'obtention d'un diplôme ou à la validation des compétences par une commission.

Les dispositions adoptées par l'assemblée nationale :
Cet article reprend l'une des propositions formulées par le rapport d'information de l'assemblée nationale présenté en 2008 par Valérie Boyer sur la prévention de l'obésité. Il vise à soumettre l'utilisation du titre de nutritionniste à l'obtention d'un diplôme d'études spécialisées complémentaire ou à la reconnaissance pour les médecins généralistes de leur compétence par une commission ad hoc.

Dans tous les cas, les Français consomment avec PLAISIR !

Le « repas gastronomique Français » est en effet inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO - Fête de la gastronomie le 23 septembre.

Et quant à la question : "Selon vous, la gastronomie fait-elle partie du patrimoine Français ?", les Français répondent oui à 95% en y associant :

  1. La richesse culinaire
  2. Le plaisir
  3. Le temps
  4. Les retrouvailles
  5. Le rythme des saisons

Ce qui illustre parfaitement notre    « FRENCH PARADOX »

Choisissez un formateur référencé France du Programme National Nutrition Santé
comme Marc ANTOINE,
spécialisé dans la thématique de
« la personne âgée »

Les Français consomment avec plaisir Et oui, près de 20 ans après l'interrogation des cardiologues, particulièrement anglo-saxons, sur notre taux de mortalité bien moindre par coronaropathie et infarctus du myocarde, plusieurs principes ressortent :

  1. Les Français consomment d'abord par plaisir !
  2. Les repas sont ritualisés et structurés
  3. Les produits sont vecteurs d'image, de terroirs et de saison

Au menu donc : SANTÉ ET PLAISIR !

En associant aux bienfaits de l'alimentation, l'activité physique et le plaisir comme en témoigne cette expression :

« Bien dans son assiette, bien dans ses baskets et bien dans sa tête »


Sans oublier les fondements en matière d'alimentation saine qui sont :

  1. L'adaptation *
  2. La variété et le respect de la saisonnalité
  3. Le plaisir
  4. Et l'équilibre si finement illustré à travers la citation de Paracelse :

« Rien n'est poison, tout est poison, seule la dose est poison »


La nourriture occupe donc une place prépondérante dans notre vie, si ce n'est par la seule nécessité de manger pour couvrir nos besoins énergétiques. Mais que dire de cette « mécanique cérébrale » qui codifie nos besoins et envies ... Car c'est en effet le cerveau qui assure toute cette homéostasie, et au-delà donc les ressources à toutes nos cellules pour une santé constante et optimale.

Occulter toutes les dimensions liées aux emotions organoleptiques qui font du repas un plaisir, c'est ignorer tous les besoins psychiques fondamentaux de la fonction digestive.

Découvrez
toutes nos prestations

Cliquez ICI

Mais pourquoi tant de réglementation ?

Une réglementation de nutrition en restauration scolaire :
Avec le GEM-RCN obligatoire dans toute la restauration scolaire depuis le 1er septembre 2012.

Une réglementation de nutrition en faveur de la personne âgée :
Ce même GEM-RCN sera obligatoire au 1er juillet 2013 dans toute la restauration collective du médico-social dont les EHPAD et autres établissements gériatriques pour lutter notamment contre la dénutrition de la personne âgée.

Un bulletin officiel sur les allergies alimentaires :
Avec la mise en place d'un plan ou projet d'accueil individualisé (P.A.I) selon le BO n°34 du 18 septembre 2003.

Une réglementation en matière d'information du consommateur :
Les informations produits sur les étiquetages et les fiches techniques ne doivent pas induire en erreur, ne pas attribuer à ces derniers des effets ou qualités qu'ils ne possèdent pas, et doivent être précises, claires et aisément compréhensibles par les consommateurs.

Une réglementation en matière de sécurité alimentaire :
Car chaque année encore, des milliers de personnes souffrent d'intoxication alimentaire et plusieurs dizaines en décèdent.

Cas de la toxi-infection alimentaire en Allemagne en septembre 2012 :
Près de 8500 enfants intoxiqués en cantines scolaires

En réponse, l'HACCP à travers le paquet hygiène mais également l'assurance qualité, l'ISO 9001, l'ISO 22000 sont autant de démarches pour garantir la qualité alimentaire en restauration commerciale et collective.

De nos jours, plusieurs règlementations sont donc effectivement en vigueur pour garantir à la fois la sécurité alimentaire et la qualité nutritionnelle de tous les produits alimentaires proposés au consommateur ... pour que notre alimentation reste synonyme de

Santé et Plaisir

À votre disposition pour toutes interventions publiques organisées selon votre convenance
en conférences ou tables rondes auprès de professionnels et du grand public.
À l’image de ces quelques présentations générales, toutes les thématiques liées
à l’alimentation, diététique et nutrition peuvent être abordées.

N’hésitez pas à me faire parvenir vos souhaits à partir de la rubrique contact du site

Marc ANTOINE

, votre spécialiste des formations obligatoires en restauration telles que l'hygiène alimentaire, l'HACCP,  le permis d'exploitation et le D.U de préventions des risques particulièrement à (et autour de) Nîmes et Alès (Gard), Montpellier et Béziers (Hérault), Narbonne et Carcassonne (Aude), Millau (Aveyron), Perpignan (Pyrénées Orientales) mais également en Avignon et Orange (Vaucluse), Aix en Provence et Arles (Bouches du Rhône)... conformément à la réglementation pour tous restaurants et professionnels de l'alimentaire.

, c'est également les formations sur la nutrition, le GEM-RCN, le PNNS, l'INCO, les allergies alimentaires, ainsi que la réalisation de PMS, analyses microbiologiques et vidéos pédagogiques ou promotionnelles.